Suivant

Macron - Borne : ils n'ont toujours pas compris

1 Vues· 10 Septembre 2022
Pure Politique
Pure Politique
0 Abonnés
0

C’est à se demander si Emmanuel Macron sait où il va. Cette semaine aura en effet été marquée par une absence totale de souffle et d’imagination. Comme si le résultat des élections législatives avait laissé groggy le chef de l’État.

Ni gouvernement d’union nationale, ni grande coalition à l’horizon. Personne ne veut monter à bord du navire macroniste. L’enchanteur de 2017 ne fait plus rêver.

Résultat, l’ossature du gouvernement reste la même. Bruno Lemaire est toujours aux finances, Gérald Darmanin à l’Intérieur, Sébastien Lecornu aux armées et Éric Dupont-Moretti à la justice. Pas une seule prise de guerre. Au point que le retour de Marlène Schiappa fait figure d’événement.

En réalité, le camp macroniste entend continuer sa route comme si rien ne s’était passé. Pas de législatives, pas de majorité perdue. Un troupeau d’autruches, la tête enterrée dans le sable.

Faut-il s’étonner alors que le discours de politique générale d’Élisabeth Borne devant les députés se soit révélé aussi terne. Quand on écoutait Jean Castex, on regrettait Édouard Philippe. Quand on entend Élisabeth Borne, on pleure le départ de Jean Castex.

La nomination du nouveau gouvernement ; le discours d’Élisabeth Borne à l’Assemblée et la motion de censure déposée par la Nupes et la lettre ouverte de Taha Bouhafs à la France insoumise. C’est le sommaire du numéro 3 du Bourbon de Serge.

Soutenez la chaîne en faisant un don ou un versement mensuel sur
https://donorbox.org/pure-politique

N'oubliez pas de vous abonner et de cliquer sur la cloche !

Montre plus

 0 commentaires sort   Trier par


Suivant